Structure

Code IRD 4R23200
Sigle DIADE
Intitulé Diversité, Adaptation, Développement des plantes
Directeur, directrice Accessible en mode connecté
Vague vague A
Identifiant National 201119426X
Site Web http://diade.ird.fr/
Structure Mère DEPARTEMENT ECOBIO
Département Secondaire
Délégation Régionale DELEGATION REGIONALE OCCITANIE
Filiation 01/01/2011 - Création de l'unité
01/01/2015 - Renouvellement de l'unité
01/01/2021 - Renouvellement de l'unité
L’unité DIADE étudie la biodiversité végétale, les mécanismes d’adaptation des plantes et de leurs interactions avec l’environnement, explore le développement des plantes pour élaborer de nouveaux phénotypes. L’étude de l’agrobiodiversité permet de caractériser l’exceptionnelle diversité végétale des pays du Sud avec pour objectifs sa préservation mais aussi sa valorisation par les sociétés locales et les systèmes économiques. Les recherches sur les mécanismes d’adaptation des plantes et de leurs interactions avec l’environnement contribuent à des objectifs de sécurité alimentaire pour produire plus et « mieux » dans un contexte de changements globaux. L’objectif final est d’aboutir à une meilleure durabilité des productions végétales, et de répondre aux attentes de la transition agroécologie. Ces thématiques sont d’autant plus vitales pour les pays du Sud que leurs agroécosystèmes sont plus fragiles et plus exposés aux changements climatiques à venir. Ces recherches nécessitent aussi d’explorer les connaissances dans les aspects les plus fins du développement des plantes et de mobiliser les outils et les méthodologies les plus avancés pour envisager de nouveaux phénotypes qui permettraient une rupture dans les productions végétales à venir.
Nom Officiel
Pourcentage effectif
Pays Type Tutelle Commentaire
Université de Montpellier
1.97 %
France PRINCIPALE Support
Institut de recherche pour le développement
72.37 %
France PRINCIPALE
Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement
7.24 %
France PRINCIPALE
Implantation Principale DIADE
911 AVENUE AGROPOLIS
34394 MONTPELLIER
France
Site(s) d'affectation(s) Pays
AGROPOLIS-MONTPELLIER-FRANCE (effectif IRD : 1) France
CIRAD 3P ET AIDA (effectif IRD : 1) Réunion
IRD SENEGAL-GAMBIE-MAURITANIE-CAP-VERT-GUINEE-BISSAU-DAKAR-SENEGAL (effectif IRD : 1) Sénégal
IRD-MONTPELLIER-FRANCE (effectif IRD : 79) France
IRD-NIAMEY-NIGER (effectif IRD : 2) Niger
ISRA INSTITUT SENEGALAIS DE RECHERCHES AGRICOLES CAMPUS DE BEL AIR (effectif IRD : 2) Sénégal
UMS SMA- LABO.SCIENCES DU CLIMAT ET ENVIRONNEMENT (LSCE) (effectif IRD : 1) France

Equipes / Axes de recherche ou de projet

Équipes Responsable(s) Description
COFFEEADAPT X
F2F X X Notre objectif est de comprendre les processus clés gouvernant le développement de la fleur et du fruit, tels que l’induction et la morphogenèse florale, la détermination du sexe, la maturation et l’abscission du fruit. Ces étapes-clés du développement reproducteur, en relation avec les changements environnementaux, influencent la production qualitative et quantitative de fruits.
EDI X Les activités de l'équipe Evo-Devo de l'inflorescence (EDI) se focalisent sur le développement des systèmes inflorescentiels et leur évolution, en s'intéressant tout particulièrement au riz (Oryza sativa), céréale majeure pour la sécurité alimentaire mondiale. Ces travaux reposent essentiellement sur des analyses comparatives d'espèces ou de variétés qui incluent, en plus du riz cultivé, des espèces de la tribu des Oryzeae et de la famille des Arecaceae. Ces travaux sont menés en collaborations avec des équipes locales (CIRAD, UM), nationales et internationales (Italie, Autriche, Australie, Colombie, Suisse), notamment avec une implantation au Vietnam (Laboratoire Mixte International RICE, IRD-CIRAD-AGI-USTH).
CERES X L'équipe CERES focalise ses activités sur le développement racinaire des céréales, en lien avec l’adaptation à des contraintes abiotiques. Le riz et le mil, céréales d’importance alimentaire majeure pour les pays du sud constituent les modèles d’étude principaux. Nos travaux sont menés en collaboration avec des équipes locales et internationales, en particulier via deux implantations au Sud le LMI LAPSE (Sénégal) et le LMI RICE (Vietnam). La mixité de cette équipe comprenant plusieurs enseignants chercheurs de l’UM2 et des chercheurs de l’IRD permet une implication forte dans la formation locale mais aussi à l’international.
DYNADIV X X X La biodiversité décroît, et de nombreuses espèces disparaissent dans ce que beaucoup appellent la 7eme extinction. Cette extinction est l’effet d’une utilisation accrue de l’espace ainsi que d’une utilisation de plus en plus importante d’énergies fossiles depuis les révolutions agricoles et industrielles. Cette biodiversité se retrouve de plus en plus dans un contexte anthropisé, associé aux zones d’agriculture et d’élevage. Cette biodiversité recèle une valeur pour l’adaptation de notre agriculture.
ADVENS X L’équipe ADvENS étudie l’évolution des génomes, des transcriptomes et des métabolismes en relation avec la divergence adaptative afin d’identifier les répertoires et modules de gènes et de métabolites associés à des traits fonctionnels d’intérêt agronomique ou écologique. L’équipe s’intéresse particulièrement aux graines des arbres des forêts tropicales qui présentent une extrême sensibilité aux contraintes hydriques et thermiques. La complémentarité des compétences des membres de l’équipe permet le développement d’approches intégratives couplant génomique, biochimie et physiologie.
REDG X Les travaux de l’équipe «Régulations Epigénétiques et Développement de la Graine» visent à étudier la détermination et le rôle fonctionnel des états chromatiniens au cours de la reproduction sexuée chez les plantes supérieures, et les modalités de transition de la reproduction sexuée à un mode de reproduction asexuée, l’apomixie (formation de graines dont les embryons sont génétiquement maternels). Ils ont pour objectif d’acquérir des connaissances fondamentales en biologie de la reproduction, dont le transfert aux espèces cultivées devrait permettre d’élaborer des stratégies originales pour proposer des alternatives à la reproduction sexuée (production d’haploïdes, reproduction clonale), élargir le réservoir allélique des espèces cultivées (épi-allèles). Les applications envisagées ouvrent donc des perspectives nouvelles pour relever les grands défis de l’agriculture moderne, et notamment ceux de la sécurité alimentaire face au changement climatique dans les pays du Sud (IPCC, Summary for policymakers, 2014).
EQUIPES DE RECHERCHE

Equipes d’appui à la recherche

Équipes Responsable(s) Description
EQUIPE DE DIRECTION X X
EQUIPE ADMINISTRATIVE X X
HORS-EQUIPES Agents en accueil dans l'unité ou formellement rattachés administrativement à l'unité
Dispositif Acronyme Intitulé Région Création Fin de soutien IRD
LMI BIO-INCA Biodiversité des phytosystèmes Naturels et Cultivés Andins Amérique Latine et Caraïbes 2018 2027
JEAI CubHypER Cuban hyperaccumulators for ecology restoration Amérique Latine et Caraïbes 2021 2024
LMI DYCOFAC Dynamique des écosystèmes continentaux d’Afrique Centrale en contexte de changements globaux Afrique de l'Ouest et Centrale 2018 2027
IRN South FAD-M-PH From Adaptation and Dynamics of Microbiome to Plant Health Afrique de l'Ouest et Centrale 2022 2026
LMI LEAD Laboratoire d'excellence en co-ingénierie des Agrosystèmes Durables Asie 2024 2028
IRN South RESET-GMV Recherche, expertises scientifique et savoirs pour la gestion Durable des Terres et des Territoires de la Grande Muraille Verte Afrique de l'Ouest et Centrale, Afrique de l'Est, Afrique australe et Océan Indien 2023 2027
JEAI RésiPalm Résilience des agrosystèmes basés sur les palmiers au Bénin Afrique de l'Ouest et Centrale 2024 2027