Structure

Code IRD 1R08200
Sigle GÉOAZUR
Intitulé Géoazur
Directeur, directrice Accessible en mode connecté
Vague vague C
Identifiant National 200816914E
Site Web https://geoazur.oca.eu/fr/acc-geoazur
Structure Mère DEPARTEMENT DISCO
Département Secondaire
Délégation Régionale DELEGATION REGIONALE SUD-EST
Filiation 01/01/2012 - Création de l'unité
01/01/2018 - Renouvellement de l'unité (durée du mandat 5 ans)
01/01/2023 - Renouvellement de l'unité (durée du mandat 1 an)
01/01/2024 - Renouvellement de l'unité (durée du mandat 5 ans)
Le laboratoire Géoazur est une unité de recherche pluridisciplinaire composée de géophysiciens, de géologues, et d’astronomes se fédérant autour de grandes problématiques scientifiques : les aléas telluriques (sismiques, gravitaires et tsunamigéniques) et les risques associés, la dynamique de la lithosphère et l’imagerie de la Terre, la géodésie-métrologie de la Terre et de l’Univers proche...
Nom Officiel
Pourcentage effectif
Pays Type Tutelle Commentaire
Université Côte d'Azur
26.83 %
France PRINCIPALE Support
Observatoire de la Côte-d'Azur
14.02 %
France PRINCIPALE Support
Institut de recherche pour le développement
21.95 %
France PRINCIPALE
Centre national de la recherche scientifique - France
21.95 %
France PRINCIPALE UMR7329
Implantation Principale UMR GEOAZUR
CAMPUS AZUR CNRS
250 RUE Albert EINSTEIN
06560 VALBONNE
France
Site(s) d'affectation(s) Pays
CNRS-SOPHIA ANTIPOLIS-FRANCE (effectif IRD : 21) France
FACULTE SCIENCES NICE-NICE-FRANCE (effectif IRD : 1) France
IRD-NOUMEA-NOUVELLE-CALEDONIE (effectif IRD : 2) Nouvelle-Calédonie
IRD-QUITO-EQUATEUR (effectif IRD : 1) Equateur
Implantation(s) secondaire(s) Pays
98848 NOUMEA
FICT / ESPOL -GUAYAQUIL
KM 30.5 VIA PERIMETRAL
1447466 GUAYAQUIL
ALEMANIA N32-188
QUITO

Equipes / Axes de recherche ou de projet

Équipes Responsable(s) Description
IMAGERIE ET ONDES X X L'équipe IMAGERIE & ONDES se concentre autour d'un cœur d'activité qui est l'imagerie de l'intérieur de la Terre par les ondes sismiques sur une vaste gamme d'échelles, avec des évolutions qui l’amènent à la fois vers des aspects plus théoriques sur certains phénomènes ondulatoires et vers plus d'applications. Deux volets d'activité principaux sont menés : Propagation d'ondes : physique, attributs, observables, modélisation ; Imagerie géophysique multi-échelle de la Terre interne.
ASTROGEO GPM X X L’originalité des activités de l’équipe ASTROGEO-GPM est d’associer recherche fondamentale et activités de développement technologique en métrologie. Son but est d’étudier la gravité dans le système solaire pour : Explorer les structures internes et les déformations des enveloppes superficielles (solide, océan, atmosphère) de la Terre et des objets du système solaire. Tester les théories de la gravitation en champs faibles et, améliorer les liens métrologiques en termes d'exactitude, de précision, de portée, de techniques alternatives, d'opérabilité et de stabilité des observations.
GEOMAT X X L’équipe GéoMAT s’intéresse à la structure, à la déformation et aux transformations des matériaux géologiques et de leurs propriétés à différentes échelles spatiales et temporelles. Elle s’attache à apporter des observations et des quantifications sur les objets naturels couplées à la modélisation expérimentale et numérique pour contraindre les processus géologiques superficiels et profonds, et à déterminer leurs vitesses par des méthodes de datation absolue. Les travaux de l’équipe s’organisent autour de deux grandes thématiques classiques auxquelles s'ajoutent, parallèlement, deux thématiques émergeantes : Réponse de la surface topographique à l’action de processus profonds (tectonique, interactions lithosphère-manteau, isostasie) et superficiels (climat, gravitaires) ; Déformation et changements minéralogiques des matériaux géologiques sous différentes conditions (P-T-Pfluides-déformation) et leur apport à la compréhension des grands processus géodynamiques, la fracturation de la croûte et les transferts de fluides et de matière, et l’évolution des météorites ; Formation et évolution des matériaux planétaires ; Comprendre le développement des microstructures cassantes et ductiles, et les lois permettant de faire le passage de ces micro-mécanismes vers la macro-échelle, pour permettre d'appréhender l’évolution de la rhéologie de la lithosphère dans les zones déformées, leur cicatrisation ou leur persistance en tant que zones faibles.
MARGES X X La recherche de l’équipe MARGES porte sur l'étude des marges actives, là où se produisent les plus forts séismes au monde et où 90% de l’énergie sismique mondiale sont libérés annuellement. L'objectif est de caractériser le fonctionnement des zones de subduction et des grands objets lithosphériques associés, depuis la reprise en convergence des marges passives jusqu'à la subduction océanique, et de leur fonctionnement « instantané » (rupture sismique et déformations inter-sismiques) à leur évolution moyen-terme (<1 Ma ans) et long-terme (>1 Ma), grâce à l’imagerie de leur structure, la caractérisation des propriétés physiques du milieu, la mesure et l’étude de leur activité sismique et la quantification des déformations court-termes et Plio-Quaternaires. Les travaux s’articulent autour de quatre questions principales : Quels processus contrôlent la sismogénèse dans les zones de subduction ? Comment la déformation est-elle partitionnée aux terminaisons latérales des zones de subduction ? Comment une marge passive héritée évolue-t-elle pour devenir une marge active en subduction ? Que nous apprend la structure profonde des bassins arrière-arc sur l’évolution long-terme de la subduction ?
SEISMES X X Comprendre les séismes - initiation, propagation, occurrence dans le temps … pour mieux les anticiper. Approche: Analyser les données de différentes natures, terrestres, marines et satellitaires, créer des expériences pour les reproduire, modéliser et simuler les processus. Trois questions scientifiques centrales : Comment se répartissent et évoluent les ruptures sismiques et les glissements asismiques sur un système de failles ? Quel est le rôle des forçages (i.e. action des fluides, glissements asismiques, ...) dans la génération des séismes Comment accroître la précision des estimations d'aléa sismique ?
RISQUES X X Les actions de recherche de l'équipe RISQUES se focalisent sur les aléas et les risques naturels et anthropiques, à la fois dans leur singularité et dans leur multi-dimensionnalité. En complément de cette approche par "l'origine de la menace", l'équipe mène des recherches sur la compréhension et l'explication des vulnérabilités et résiliences des territoires urbains/littoraux et des populations face aux risques et catastrophes. Ses actions sont structurées autour de plusieurs thèmes fédérateurs : Aléas et risques géologiques : glissements de terrain à terre et en mer, séismes (estimation fréquence/magnitude, cycles), tsunamis, crues ; Aléas et risques anthropiques (nature, origine et transport de pollution, impact des contaminants sur les organismes) ; Etude des couplages entre aléas et facteurs déclenchants ; Vulnérabilités et résiliences des populations et des territoires urbanisés/littoraux ; Observation et modélisation des comportements humains individuels et collectifs lors de catastrophes.
REPONSE DES SOLS, SITES ET STRUCTURES AUX SOLLICITATIONS DYNAMIQUES - SEISMES ET VIBRATIONS X L’équipe REPSODY, Réponse des Sols, Sites et Structures aux sollicitations dynamiques - Séismes et vibrations - , est une équipe du CEREMA associée à Géoazur. REPSODY examine l'interaction entre les ondes, les sols et les structures pour prévenir les dommages potentiels au bâti et aux ouvrages. Contribuer à réduire la vulnérabilité aux risques sismique-vibratoire par des solutions innovantes est un enjeu majeur. Dans cette perspective, une approche pluridisciplinaire associant sismologie, géotechnique, mécanique et dynamique des sols et des structures, est considérée.
EQUIPES DE RECHERCHE

Equipes d’appui à la recherche

Équipes Responsable(s) Description
EQUIPE DE DIRECTION X X X
SERVICES COMMUNS
ADMINISTRATION X
ASSISTANTS DE PREVENTION X X X
BIBLIOTHEQUE DOCUMENTATION X
APPELS D'OFFRE X
COMMUNICATION EXTERNE X
ORGANISATION ECHANGES INTERNES X
INFORMATIQUE X
EDUCATION X
POLE R&D X La vocation du pôle R&D est de répondre aux besoins des équipes scientifiques et du pôle Observatoire en matière de développement technologique et instrumental autour de deux thématiques phares pour le laboratoire : les activités de géophysique sous-marine et les liens optiques sol-espace. Le pôle collabore aussi avec d’autres laboratoires nationaux ou internationaux faisant appel à son expertise. Le pôle travaille sur la base de projets initiés par les équipes, et s’appuie sur l’expérience des chercheurs et ingénieurs concernés par ces projets, ainsi que sur les savoir-faire développés en collaboration avec des PME ou d’autres laboratoires.

Plateforme

Équipes Responsable(s) Description
POLE OBSERVATOIRE
OBSERVATOIRE ASTRONOMIE X L’Observatoire « Astronomie » est en charge des tâches de service du SNO1, prévues et labellisées par l’INSU. Ces tâches portent sur la Télémétrie laser, les Ephémérides du Système Solaire, la mission Microscope, les Systèmes de référence et l’altimétrie, la mission spatiale T2L2. Les travaux inhérents à ces tâches ont une portée internationale, par l’effet de réseau (télémétrie laser, mission spatiale T2L2) et/ou par le côté unique du savoir-faire ou de l’implication (Système Solaire et laser Lune, mission spatiale Microscope). Trois volets principaux : Instrumentation, Observations, Validation et Traitement des données. L’Observatoire Astronomie collabore avec l’Observatoire Géodésie, avec lequel il partage notamment ses outils.
OBSERVATOIRE FONDS MARINS X L’Observatoire « Fonds Marins » travaille, en lien avec les chercheurs et certains autres Observatoires, à : - Intégration de la base de données sismologiques OBS dans RESIF : mise en forme des données pour conformité avec les standards du TGIR RESIF, en collaboration avec l’Observatoire Sismologie ; - Mise en place de la tarification des instruments marins ; - Acquisition et développement de programmes de traitement sismique ; - Intégration et développement des bases de données « marines » propres à Géoazur : données physiques des campagnes à la mer, données numériques de terrain (bathymétrie, radar, sonar, sismique ; données MNT à terre dans les zones d’étude terre-mer), données d’imagerie en mer et à terre (ortho-images, BD vectorielles, etc.).
OBSERVATOIRE GRAVITAIRE X L’Observatoire Gravitaire est en charge de services nationaux pour le SNO OMIV. Il assure le suivi hydro-météorologique des 4 sites d’instabilités gravitaires labellisés par OMIV (Avignonet, La Clapière, Séchilienne, Super-Sauze) et le suivi complet du glissement de terrain de La Clapière. En sus de cette mission nationale, l’observatoire assure l’instrumentation et le suivi de 3 autres glissements de terrain régionaux (Vence, Rubi, Grasse) et l’étude de 2 sites instables (Bon voyage et Bar-sur-Loup).
OBSERVATOIRE GEODESIE X L’activité de l’Observatoire Géodésie est centrée sur le SNO RENAG intégré à RESIF, avec des développements dédiés au montage de la nouvelle infrastructure européenne EPOS. Dans le cadre européen, l’observatoire participe au Thematic Core Service (TCS) GNSS, plus particulièrement aux tâches qui concernent les BDDs, webservices, interactions entre TCS, et les traitements massifs. Il met en place, maintient et gère le portail européen de distribution de données GNSS EPOS qui sera hébergé à Géoazur (~2000 stations). Au niveau national-RESIF, l’observatoire finalise la mise en place du nœud de distribution nationale des données GNSS françaises en collaboration avec le RGP (IGN) et REGINA (CNES) (~600 stations). Au niveau national-RENAG, l’observatoire poursuit les développements pour produire des solutions géodésiques opérationnelles (séries temporelles de positions mises à jour quotidiennement et champs de vitesses mis à jour régulièrement, ~600 stations) et pour analyser les grands volumes de données à l’aide d'outils automatiques. Il assure le développement d'outils interfacés avec le webservice pour valoriser les données et les produits du SNO via le site web RENAG, et anime la comparaison et la combinaison des solutions en vitesses produites par les membres du RENAG afin d'affiner la quantification des déformations en Europe occidentale.
OBSERVATOIRE SISMOLOGIE X Les missions fondamentales de l’Observatoire Sismologie sont d’assurer les services nationaux qui nous sont confiés par l’INSU dans le cadre de RESIF et par l’IRD : gestion des 42 stations sismologiques permanentes en régions PACA et Corse et en Nouvelle-Calédonie, transmission des données vers les centres de distribution, contribution au système d’information national pour la gestion des données et métadonnées sismologiques, maintenance et développement des systèmes de suivi de la sismicité régionale, gestion du parc de sismomètres mobiles du laboratoire.
Dispositif Acronyme Intitulé Région Création Fin de soutien IRD
IRN South ANDES-FRENSZ Etude de la subduction andine et des aléas associés (sismiques, volcaniques, gravitaires, tsunamis) Amérique Latine et Caraïbes 2024 2028
LMI CARIBACT Aléas naturels, variabilité ClimAtique et impacts dans le noRd caraIBe Amérique Latine et Caraïbes 2021 2025