Dispositif de partenariat avec les Suds

IRN SOUTH : Digitization and Society in Asia and Africa (DiSAA)

Département sociétés et mondialisation (DEPARTEMENT SOC)

Pays : Inde, Afrique du Sud, Népal, Kenya

Région : Asie, Afrique de l'Est, Afrique australe et Océan Indien

Année de création : 2019

Fin de soutien IRD : 2022

Objectifs scientifiques et projet de recherche

Le projet DiSAA associe des partenaires du Sud (Afrique du Sud, Kenya, Inde, Népal) et du Nord (France, Allemagne, Pays-Bas) autour d’un objectif partagé : analyser les transformations sociales apportées par le numérique et les conséquences du recours croissant aux technologies de l’information dans les politiques de développement menées au Sud. Outre le caractère novateur de l’objet étudié, l’originalité du consortium tient à sa dimension Sud-Sud transcontinentale concentrée sur les circulations Asie du Sud/Afrique subsaharienne. Les membres du consortium souhaitent bâtir à la fois une discussion comparative sur les évolutions rencontrées dans les deux aires géographiques et des enquêtes communes sur les circulations entre les deux zones (analyse multi-située & connectée). Il est à noter que le consortium s’appuie sur les contacts élaborés au cours d’une série d’événements depuis deux ans et sa création s’inscrit dans un réseau de recherche déjà structuré. L’approche méthodologique est interdisciplinaire, avec un rôle privilégié accordé aux études sociales sur les sciences et les techniques, qui permettent d’analyser le lien entre pratiques et savoirs techniques et leurs enjeux sociaux. L’approche conceptuelle est critique et insiste sur la dimension « impériale » du déploiement des nouvelles technologies au Sud. La notion d’impérialisme est utile car elle permet de montrer la dépendance historique de politiques présentées comme nouvelles ; elle doit cependant être saisie à la fois dans un rapport entre des nations, mais aussi entre des formes de technologies. L’impérialisme étudié ici est donc « technologique » car les logiques de pouvoir dont il relève sont à la fois celles mises en œuvre par des Etats, des firmes, mais aussi des formes d’imposition propres aux technologies (expertise, standardisation).
Les membres du projet exposeront à la fois les enjeux de cette forme particulière de pouvoir et les façons dont les comportements individuels y échappent, à travers une résistance consciente comme par des évitements et des diversions implicites. Après une première étape de travail du consortium qui aboutira à une publication collective, les membres du groupe se consacreront à la mise en œuvre d’une enquête collective trans-nationale. A l’issue des travaux du consortium, la structuration impliquant plusieurs laboratoires européens permettra la candidature à un projet ERC (European Research Council).

Unités IRD impliquées

3R19600 : CEPED

Institutions membres

: Martin Chautari

: Centre for Science and science policy

IFRIS : Institut francilien recherche innovation société

UW : University of Witwatersrand

CERMES3 : Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale et société

Universität Leipzig : Universität Leipzig

UL : Universiteit Leiden

UPO : Université Paris 10 - Nanterre La Défense - Paris Ouest

EHESS : Ecole des hautes études en sciences sociales

UT3 : Université Toulouse 3 Paul Sabatier

IRD : Institut de recherche pour le développement

INSERM : Institut national de la santé et de la recherche médicale

: Centre for Internet and Society

Porteurs IRN SOUTH

M. x Mme. x
Nom officiel Type de partenariat Pays
Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale et société Institution membre Nord France
Centre for Internet and Society Institution membre Sud Inde
Centre for Science and science policy Institution membre Sud Inde
Ecole des hautes études en sciences sociales Institution membre Nord France
Institut de recherche pour le développement Institution membre Nord France
Institut francilien recherche innovation société Institution membre Nord France
Institut national de la santé et de la recherche médicale Institution membre Nord France
Martin Chautari Institution membre Sud Népal
Universiteit Leiden Institution membre Nord Pays-Bas
University of Witwatersrand Institution associée Sud Afrique du Sud
Universität Leipzig Institution membre Nord Allemagne
Université Paris 10 - Nanterre La Défense - Paris Ouest Institution membre Nord France
Université Toulouse 3 Paul Sabatier Institution membre Nord France
Université Paris Cité Partenaire lié France
Code IRD Sigle Implication
3R19600 CEPED Porteuses principales