Structure

Code IRD 3R24300
Sigle IMAF
Intitulé Institut des mondes africains
Directeur, directrice Accessible en mode connecté
Vague vague D
Identifiant National 200212721Y
Site Web http://www.imaf.cnrs.fr/
Structure Mère DEPARTEMENT SOC
Département Secondaire DEPARTEMENT SAS
Délégation Régionale DELEGATION REGIONALE ILE DE FRANCE
Filiation 01/01/2014 - Renouvellement de l'unité (durée du mandat 5 ans)
01/01/2014 - Fusion d'unités CEAf
01/01/2014 - Fusion d'unités CHSIM
01/01/2019 - Renouvellement de l'unité (durée du mandat 5 ans)
01/01/2024 - Renouvellement de l'unité (durée du mandat 1 an)
L’Institut des mondes africains (IMAF), est créé au 1er janvier 2014 par la fusion de trois laboratoires : le Centre d’études des mondes africains (CEMAf), le Centre d’études africaines (CEAf) et le Centre d’histoire sociale de l’islam méditerranéen (CHSIM). C’est une unité mixte de recherche interdisciplinaire (histoire, anthropologie, science politique, archéologie) dont les recherches sur l’ensemble du continent africain s’ordonnent autour de six axes : - Fabrique et circulation des savoirs - Mondialisations africaines dans la longue durée et globalisation - Pouvoirs, espaces, mémoires - Dynamiques religieuses, représentations, expériences - L’art du politique, le politique de l’Art - Genre, corps, subjectivités.
Nom Officiel
Pourcentage effectif
Pays Type Tutelle Commentaire
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
11.52 %
France PRINCIPALE Support
Institut de recherche pour le développement
7.82 %
France PRINCIPALE
Centre national de la recherche scientifique - France
14.81 %
France PRINCIPALE UMR8171
Ecole des hautes études en sciences sociales
43.21 %
France PRINCIPALE
Aix-Marseille université
9.88 %
France PRINCIPALE
Ecole pratique des hautes études
6.17 %
France SECONDAIRE
Implantation Principale UMR IMAF
CAMPUS CONDORCET
BATIMENT RECHERCHE SUD
5 COURS DES HUMANITES
93322 AUBERVILLIERS CEDEX
France
Site(s) d'affectation(s) Pays
INSTITUT DES MONDES AFRICAINS (IMAF) (effectif IRD : 15) France
INSTITUT NATIONAL DES SC. DES SOCIETES (INSS)-OUAGADOUGOU-BURKINA-FASO (effectif IRD : 1) Burkina Faso
IRD SENEGAL-GAMBIE-MAURITANIE-CAP-VERT-GUINEE-BISSAU-DAKAR-SENEGAL (effectif IRD : 1) Sénégal
IRD-OUAGADOUGOU-BURKINA FASO (effectif IRD : 1) Burkina Faso
REPRESENTATION IRD (effectif IRD : 1) Côte d'Ivoire
UMR LEDA AXE DIAL (effectif IRD : 1) France
UNIVERSIDADE FEDERAL FLUMINENSE (effectif IRD : 1) Brésil
Implantation(s) secondaire(s) Pays
MMSH
5 RUE DU CHATEAU DE L'HORLOGE
BP 647
13094 AIX EN PROVENCE Cedex 2

Equipes / Axes de recherche ou de projet

Équipes Responsable(s) Description
4 : DYNAMIQUES RELIGIEUSES, REPRÉSENTATIONS, EXPÉRIENCES Cet axe ambitionne de fédérer et de faire dialoguer les activités de recherche des membres du nouveau centre interrogeant la polysémie des dynamiques religieuses africaines. Les projets embrassent un vaste éventail de traditions religieuses, inscrites dans la lignée abrahamique ou extérieures aux religions du salut, singulièrement l’islam, les christianismes, les prophétismes et les religions africaines dites (néo)traditionnelles, sans exclure le foisonnement des formes alternatives de religiosité. L’accent est mis sur la diversité religieuse dans le temps et les espaces ainsi que sur la polyphonie et les dissonances internes des interprétations et expériences spirituelles.
1 : FABRIQUE ET CIRCULATION DES SAVOIRS Cet axe de recherche se veut la synthèse des approches que les différents laboratoires qui envisagent de fusionner consacraient déjà à l’épistémologie des études africaines ou orientales. Il s’agira ici d’explorer les pratiques qui permettent, ou ont permis, l’élaboration d’un savoir sur l’Afrique, au sud et au nord du Sahara – et ce de la façon la plus concrète possible puisqu’on s’intéressera aussi à la matérialité des documents mobilisés dans cette élaboration.
2 : MONDIALISATIONS AFRICAINES DANS LA LONGUE DURÉE ET GLOBALISATION Cet axe doit fédérer des chercheurs et des enseignants chercheurs de différentes disciplines, sensibles à la question des rapports du continent avec le reste du monde dans la longue durée. Les phénomènes d’intégration réciproque de l’Afrique à d’autres espaces ne sont pas nouveaux, même si la colonisation a indéniablement constitué une accélération de la « globalisation ». L’originalité des recherches de cet axe consiste à réexaminer le concept de mondialisation dans la longue durée, à la fois pour nuancer la valence actuelle du terme et pour comprendre de quelle(s) mondialisation(s) l’Afrique a été partie prenante à diverses époques. La réflexion sur la validité et les limites des travaux novateurs de la World history se poursuivront avec l’étude des globalisations de l’océan Indien, espace central, avant — mais également après — le XVIe siècle et dans lesquelles l’Afrique est partie prenante.
3 : POUVOIRS, ESPACES, MÉMOIRES (FRONTIÈRES, MOBILISATION ET DISSIDENCE, VIOLENCE, CONFLITS) La question de la formation des Etats, de leur recherche du monopole de la violence légitime, de leur légitimation est au cœur des investigations historiques, anthropologiques et politistes des chercheurs des 4 sites. Tout en continuant à travailler les questions des frontières et de l'héritage colonial dans la formation des Etats, il s'agira également de scruter ce qui se joue dans les rapports quotidiens de domination et de subversion sans lesquels les structures institutionnelles ne se matérialisent pas. Ces rapports de pouvoir seront appréhendés aussi bien dans leurs dimensions violentes que pacifiées.
5 : L’ART DU POLITIQUE, LE POLITIQUE DE L’ART « Art », ici, recouvre une vaste gamme de productions culturelles, des arts visuels aux arts virtuels en passant par l’architecture et l’urbanisme, la littérature (écrite comme orale), la musique, la danse et la chorégraphie, la performance et la scénographie. La liste n’est pas exhaustive : l’axe se veut explicitement transdisciplinaire, tant en ce qui concerne les objets d’étude que les approches déployées afin de les appréhender. Anthropologie, archéologie, histoire et histoire de l’art, sciences politiques, visual et culture studies, musicologie et études littéraires s’y rejoignent. La focale n’est pas uniquement ici sur ce que le marché nomme « art », mais sur un corpus à la fois plus large et plus complexe d’objets et de pratiques, dont certains éphémères, ou encore immatériels, et d’autres ressortissant au domaine du quotidien. De même, comme le suggère sa transdisciplinarité, l’axe 5 propose une vision large du politique. Le caractère politique de l’art ne se réduit en effet ni à l’engagement politique des artistes, ni à l’expression d’un affrontement entre groupes constitués : un art est politique dans la mesure où il exprime une prise de position dans le monde.
6 : GENRE, CORPS, SUBJECTIVITÉS Cet axe rassemble des chercheurs en histoire et en anthropologie qui enquêtent sur la dimension genrée des sociétés, la gestion des corps et la construction des identités personnelles. Le genre y est davantage compris comme une démarche ou une grille de lecture que comme une thématique en soi : il s’agira de saisir et d’analyser les modalités, plus ou moins fluides, selon lesquelles les sociétés définissent les identités et les assignations de genre, et organisent les rapports sociaux de sexes. En lien avec cette approche, les recherches sur la gestion des corps, notamment dans leur dimension reproductive, mettront un accent particulier sur la santé, comprise comme un observatoire des enjeux sociaux et politiques qui la façonnent au même titre que les données biologiques et médicales. Enfin, la question de l’individuation et des formes de la subjectivité constitue un thème classique en anthropologie, que les travaux actuels, en histoire, anthropologie et sciences politiques ont remis au premier plan, et que nous aborderons sous l’angle du récit de soi.
EQUIPES DE RECHERCHE

Equipes d’appui à la recherche

Équipes Responsable(s) Description
EQUIPE DE DIRECTION X X X
EQUIPE ADMINISTRATIVE X X
LMI MACOTER X
Dispositif Acronyme Intitulé Région Création Fin de soutien IRD
JEAI EAI-MALI L’Enseignement arabo-islamique au Mali : enjeux et perspectives Afrique de l'Ouest et Centrale 2021 2024
LMI MACOTER Reconfigurations maliennes : cohésions, territoires et développement Afrique de l'Ouest et Centrale 2016 2025
LMI MOVIDA MObilités Voyages Innovations et Dynamiques dans les Afriques méditerranéenne et subsaharienne Afrique de l'Ouest et Centrale, Moyen-Orient et Afrique du Nord 2016 2025